Historique

Historique

L’Aéroclub de l’Aisne est un des plus anciens aéroclubs de France. Créé en 1927 par Constant PLESSIS, cette association de Loi 1901 est reconnue d’utilité publique. Sur l’idée fondatrice de M PLESSIS, As de la première guerre mondiale avec 6 avions abattus, et d’une autre poignée de pilotes de la première guerre mondiale, l’aéroclub de l’Aisne fût créé. Ce héros (car c’est ainsi qu’il doit être considéré), qui souhaitait reprendre le manche sur le plan civil en créant cette association, dirigea l’Aéroclub les 8 premiers mois durant.histoire_aeroclub_de_laisne

saint_quentin_roupyEn 1927, après avoir contribué à la reconstruction de la ville de Moÿ-de-l’Aisne, Suzanne Deutsch de la Meurthe (1892-1937), la fille d’Henry, héritant de la passion de son père pour l’aviation, fonde l’Aéro-Club de l’Aisne et lui fait don de deux premiers avions. Puis, en 1931, elle crée une coupe de vitesse pour avions sur 1 000 kilomètres qui sera courue jusqu’en 1937. Deux pilotes français, Georges Détré sur Potez-53 et Raymond Delmotte sur Caudron-362, enlevèrent successivement l’épreuve en 1933. Puis Hélène Boucher remporta la coupe en 1934 sur le Caudron Rafale, conçu par Marcel Riffard, à plus de 409 km/h.

Suzanne_Deutsch


En 1931, Suzanne lègue le château de Boulains à la fondation qui porte son nom pour faire de cette Maison des Ailes un lieu de repos et de convalescence pour les personnels de l’aéronautique française ; car cette conquête de l’air ne se faisait pas sans beaucoup de casse. Depuis 1994 le château abrite l’association l’Envol.

En 1932, elle encourage les premiers travaux du pionnier de l’aile delta, Nicolas Roland Payen. Son support constant de l’aéronautique lui vaudra le surnom de « Fée des Ailes ».

Elle était chevalière de la Légion d’honneur.